Hygiène Pourquoi une campagne de dératisation dans les parcs de Vichy ?

Hygiène Pourquoi une campagne de dératisation dans les parcs de Vichy ?

Le bassin du parc Kennedy de Vichy est actuellement inaccessible pour cause de dératisation. Régulièrement, les services municipaux mènent des campagnes contre l’implantation de ce rongeur. Un réel souci pour la ville ?

Les habitués des parcs l’ont sûrement remarqué : depuis ce lundi 1er octobre, le bassin du parc Kennedy est inaccessible à cause de barrières entourant le plan d’eau. Les plus observateurs auront remarqué, à travers le grillage, la présence de petites boîtes noires, régulièrement relevées par des agents de la municipalité.

Bernard Croiset, est l’un d’eux, au service hygiène et salubrité de la Ville. Il nous explique les raisons de ce dispositif. « Des Vichyssois nous ont signalé avoir vu des rats autour du bassin. Dès que nous recevons deux signalements, nous procédons à une campagne de dératisation préventive afin d’éviter toute invasion. » 

Du poison en guise de friandises

« Nous avons disposé tout autour du bassin plusieurs boîtes contenant des biocides qui tuent les rats lorsque ceux-ci viennent les grignoter. Ce sont des boîtes totalement hermétiques, spécialement conçues pour que seuls les rats puissent atteindre “la friandise” à l’intérieur. »

Dératisation dans les parcs de vichy avec Bernard Croiset responsable de l’opération

Pourtant, Bernard Croiset retrouve peu de cadavres de Rattus norvegicus. « Les rats ne se laissent pas mourir sur place. Lorsqu’ils se sentent mourir, ils retournent “chez eux”, en l’occurrence leur tanière. »  Dès lors, comment savoir si une campagne de dératisation est efficace??

« Nous changeons chaque jour les biocides ayant été grignotés. À partir du moment où l’ensemble d’entre eux restent intacts pendant plusieurs jours d’affilée, nous considérons que le risque d’invasion n’est plus présent, tout du moins sur cette zone de dératisation. »

BERNARD CROISET (Agent municipal au service hygiène et salubrité)

Pour le moment, dans le bassin du parc Kennedy, aucun biocide n’a encore eu les faveurs des rongeurs. « L’arrêté municipal stipulait que le bassin était fermé jusqu’au 5 novembre prochain, néanmoins, si nous ne constatons pas de présences de rats dans les prochains jours, d’ici deux semaines, la zone de dératisation sera levée. »